Prêt immobilier, banque ou courtier?

L’acquisition de son bien immobilier est parmi les questions préoccupantes que l’on se pose quand on est étranger résidant en France (ou français récemment naturalisé ;))
Une fois qu’on a estimé notre capacité d’emprunt et qu’on a trouvé qu’on peut tenir le coup avec les autres factures, on décide de sauter le pas et là encore vient une autre question : Passer directement par une banque ou recourir aux services d’un courtier pour trouver la meilleure offre?
Je pense que la réponse à cette question dépend fortement du temps qu’on est prêt à consacrer dans nos recherches mais aussi du bagage technique que l’on a, car contrairement à ce que beaucoup de gens pourraient penser, la meilleure offre n’est pas toujours synonyme du taux le plus bas.

Passer par une banque:

Quand on décide de faire la tournée des banques, il ne faut pas hésiter à recourir en premier lieu à son banquier surtout quand on est un bon client
Mais tout d’abord, qu’est ce qu’un bon client? Un bon client, n’est pas forcément un client plein aux as. Ça peut être un client lambda, qui sur les 36 derniers mois, a réussi à économiser de façon régulière un certain pourcentage de son salaire. C’est aussi un client qui a des habitudes de consommation stables, c’est à dire des dépenses assez proches d’un mois à l’autre…
Si l’on est pas convaincu par l’offre de son banquier et que l’on décide de prendre son courage à deux mains et faire la tournée de toutes les autres banques à la quête d’une meilleure offre, il faut garder sous l’oeil cette liste de choses qu’il faut négocier en plus du taux d’intérêt:

  1. Les frais de dossier: Dès que vous souscrivez un crédit, la banque vous facture les frais de dossier qui varient en général entre 300€ et 1000€, il ne faudra pas hésiter à négocier ces frais dans ce cas là.

  2. Les indemnités de remboursement anticipé: la clause pour ces indemnités figure sur tous les contrats des prêts; si l’on décide par exemple de vendre le bien immobilier avant la fin du prêt, la banque va nous facturer des indemnités allant jusqu’à 3% du capital restant dû, plafonné sur 6mois d’intérêt. Il ne faudra donc pas hésiter à négocier ces frais

  3. L’assurance emprunteur: Depuis janvier 2018, on n’est plus obligé d’être assuré chez l’assurance choisie par la banque. On peut donc choisir l’assurance la moins cher à chaque anniversaire du crédit. C’est donc un autre levier qui nous permet de faire plus d’économies.

#Passer par l’intermédiaire d’un courtier :

Pour ceux qui y sont moins familier,le courtier est un professionnel à qui l’on peut mandater de nous trouver les meilleures offre pour un prêt immobilier auprès de son réseau de partenaires bancaires.Il peut nous conseiller et nous accompagner durant notre démarche jusqu’à la souscription du crédit.

voici une liste des avantages que l’on peut tirer d’un courtier

  1. Gain de temps: En raison de son travail, le courtier détient un réseau large des partenaires bancaires,notre dossier est donc envoyé et analysé simultanément par plusieurs banques, chose qui nous permettra d’avoir plusieurs offre dans un délai restreint .
  2. La technicité des courtiers: pour le montage du prêt il peut nous conseiller sur des prêts aidés ou sur des situations particulières et de nous choisir ainsi la meilleure offre.
  3. Des taux parfois plus avantageux: en raison du poids du nombre des dossiers présentés à une banque, le courtier peut nous négocier des taux très avantageux.
  4. Leur service est parfois gratuit: le service d’un courtier est gratuit jusqu’à ce que l’on décide de souscrire un crédit à travers lui. A partir de ce moment, deux cas de figures se présentent à nous, soit le service continue à être gratuit et le courtier est rémunéré par la banque,soit il nous demande des frais de courtage qui oscillent entre 900 € et 1500 €
    Dans tous les cas, les prêts immobiliers en France sont en ce moment historiquement bas, et ça serait dommage de ne pas en profiter :wink:
2 J'aimes
Pour nous contacter: contact.easytrangers@gmail.com